Le bloc opératoire

English

Dans votre chambre, avant de vous rendre au bloc opératoire, une infirmière vous administrera le plus souvent une prémédication. Celle-ci est prescrite par un anesthésiste-réanimateur dans le but de vous détendre et de vous préparer à l'anesthésie.

Perfusion

Ensuite, un brancardier vous amènera au bloc opératoire. Celui-ci se situe au rez-de-chaussée bas (RDC bas) de la Polyclinique du Parc.

Parfois il peut y avoir un moment d'attente avant l'intervention. C'est à ce moment souvent que l'on vous installe un abord veineux (perfusion).



Vous serez ensuite accueilli en salle d'intervention, et on vous installera les appareils de surveillance (saturomètre, électrocardioscope et brassard à tension artérielle), car vos paramètres vitaux seront enregistrés en continu durant toute l'anesthésie.


Saturomètre et électrocardioscope
Le saturomètre
Le saturomètre ou oxymètre de pouls est un appareil qui permet de mesurer de façon non invasive (non traumatique) le contenu du sang en oxygène (saturation). Il s'agit d'un capteur avec une source lumineuse rouge disposé sur un doigt ou le lobe de l'oreille. Cet appareil donne un résultat de saturation en pourcentage dont la valeur normale est 95 à 100 %. Il permet aussi de donner la fréquence cardiaque en temps réel.
L'électrocardioscope
L'électrocardioscope ou scope est un appareil qui permet d'afficher le tracé de l'activité électrique du cœur en permanence sur un écran. Cette activité électrique cardiaque est recueillie par des électrodes autocollantes disposées à la surface de la peau. Cette mesure est totalement indolore.


Patient sous anesthésie générale
Appareil de réchauffement

L'anesthésie, quel que soit son type, se déroule dans une salle équipée d'un matériel adéquat, adapté à votre cas et vérifié avant chaque utilisation. Tout ce qui est en contact avec votre corps est soit à usage unique, soit désinfecté ou stérilisé. Un appareil de réchauffement sera installé pour que vous n'ayez pas froid et ne frissonniez pas au réveil.

Puis le médecin anesthésiste-réanimateur, assisté de l'infirmier-anesthésiste, vous administrera votre anesthésie.


Patient en salle de réveil

Au décours de l'intervention, vous serez obligatoirement admis en salle de réveil appelée aussi salle de surveillance postinterventionnelle. La salle de réveil est située dans le bloc opératoire. Elle permet aux malades de se réveiller, entourés de moyens techniques perfectionnés, sous la surveillance d'une infirmière à proximité immédiate du médecin anesthésiste.

Ce passage en salle de réveil permet :

  • la surveillance des paramètres vitaux durant la période postopératoire immédiate ;
  • la prise en charge de la douleur postopératoire ;
  • la prise en charge des complications pouvant survenir pendant la période de réveil.

Vous ne regagnerez votre chambre qu'après un séjour plus ou moins long dans cette unité, en fonction de l'importance de l'intervention, de l'anesthésie reçue, et de votre état général.

Durant l'anesthésie et votre passage en salle de surveillance postinterventionnelle, vous serez pris(e) en charge par un personnel infirmier qualifié, sous la responsabilité du médecin anesthésiste-réanimateur.